19 décembre: «Nous sommes tenus de prendre nos dispositions», affirme Maman Sidikou

La police de la MONUSCO prend des dispositions pour protéger la population et leurs biens, en prévision du 19 décembre. Cette date correspond à la fin du mandat constitutionnel du président Kabila.

Certaines organisations et personnalités redoutent des violences suite à la non organisation de l’élection présidentielle.

Tout le commandement de la police de la mission onusienne en RDC s'est réuni jeudi 8 décembre à Kinshasa pour décider des dispositions à mettre en place.

Maman Sidikou, le chef de la MONUSCO, espère que tout se passera bien:

« Nous espérons que tout se passera bien, mais nous sommes tenus de prendre nos dispositions. La réunion que je viens d’avoir, c’est avec tous les commandants de la police des Nations unies de l’intérieur comme d’ici, avec le général chef de la police pour voir comment ils se sont préparés, pour voir le plan et leur dire  qu’ils doivent continuer à faire ce qu’ils font toujours bien. » 

Vous pouvez écouter les propos de M. Sidikou dans cet extrait sonore.

/sites/default/files/2016-12/03._08122016-p-f-kinsonmamsidikou-00.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner