La RDC lance un processus d’autoévaluation de la lutte contre la Corruption

La Cellule technique de lutte contre l’impunité, point focal de l’application de la Convention des Nations unies contre la corruption en RDC, a lancé lundi 12 décembre à Kinshasa le processus d’autoévaluation de lutte contre la corruption.  

Selon Fidèle Mawete Fakana, coordonnateur  de cette cellule technique, la RDC, en tant qu’état partie  de la Convention des Nations unies contre la corruption, ne s’est pas autoévaluée pour jauger son  niveau d’application. Il fait remarquer que « l’impunité et la corruption en RDC sont un problème de mentalité qu’il faut changer ».

Il recommande de poursuivre tous les acteurs impliqués dans la corruption.

« Il faut qu’il y ait une impulsion à un certain niveau pour qu’on voit le corrompu et le corrupteur être arrêtés et envoyés  en prison, être condamnés si les faits sont établis », propose Fidèle Mawete.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (84)
Ebola (81)
RDC (77)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (50)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)