Le dialogue inclusif doit conduire à la décrispation du climat politique, selon la majorité extraparlementaire

Les partis de la majorité extraparlementaire estiment que la finalité du dialogue inclusif, organisé sous l’égide des évêques catholiques, est de décrisper le climat politique en RDC.

«Nous lançons l’invitation à nos compatriotes de toutes les tendances de s’approprier des résolutions et conclusions qui découleront des dernières concertations en vigueur et l’appel au calme, à la concorde, à la sécurité du peuple congolais pendant et après les concertations ayant pour finalité la décrispation du climat politique dans notre cher pays», a déclaré samedi 10 décembre Jean-Thomas Mabesu, président de l’Alliance populaire pour la refondation du Congo démocratique (APRCD), parti membre de la Majorité présidentielle (MP).

Les partis de la majorité extraparlementaire ont désigné le député Patrick Kakwata comme leur mandataire auprès du secrétaire général et de « l’autorité  morale » de la MP.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner