Des habitants de Lubumbashi dénoncent «des fouilles systématiques» de leurs maisons

Le  calme est revenu  jeudi 22 décembre dans la matinée aux quartiers  Matshipisha et Kananga  dans  la commune  Katuba à  Lubumbashi (Haut-Katanga), quelques  heures  après le bouclage mené par l’armée  et la police dans  cette municipalité.

Plusieurs témoignages des habitants du  quartier Matshipisha, plusieurs policiers accompagnés des militaires se sont introduits dans des maisons, procédant à «des fouilles systématiques».

Des jeunes garçons ont été ciblés et tous ceux qui ne possédaient pas de carte d’électeur, même les autres qui en manquaient ont été arrêtés, indiquent les mêmes sources.

Elles dénoncent «ces arrestations arbitraires» et les dérapages des hommes en uniformes.

Le commissaire provincial de la Police nationale congolaise (PNC) du Haut-Katanga ne s’est pas encore prononcé sur cette situation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner