Les militants de la LUCHA interpellés à Goma transférés en prison

Les militants du mouvement citoyen LUCHA, interpellés mardi dernier par la police, ont été transférés vendredi 23 décembre à la prison centrale de Goma. Ils ont été auditionnés mercredi et jeudi au parquet près le Tribunal de grande instance de Goma.

Selon Simon Mukenge, un militant de la LUCHA, la charge retenue contre ses camarades est l’incitation à la désobéissance civile.

Il estime que l’incarcération de ses camarades est injuste.

« L’unique charge qui a été retenue par la juridiction congolaise, c’est l’incitation à la désobéissance civile. Nous qualifions cette décision d’injuste. Nous ne comprenons pas comment des militants peuvent être arrêtés et transférés de façon illégale au moment où nous avons respecté de façon intégrale notre constitution et les lois de la République », explique Simon Mukenge.

« Nous pensons que cette détention préventive est illégale et injuste vu les lois et les accords que la RDC a ratifiés », déclare-t-il.

La LUCHA réclame la libération de ces militants interpellés alors qu’ils protestaient contre le maintien au pouvoir du président Kabila dont le deuxième et dernier mandat constitutionnel a pris fin le 19 décembre dernier.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (98)
RDC (86)
Ceni (83)
Elections (77)
élection (52)
FARDC (42)
Beni (41)
Monusco (38)
ADF (26)
Caf (25)
Opposition (24)
Vclub (24)
MLC (22)
Léopards (21)