Mgr Dieudonné Uringi plaide pour l’harmonisation des vues au Dialogue inclusif

L’évêque du diocèse catholique de Bunia (Ituri), Monseigneur Dieudonné Uringi invite les acteurs politiques à harmoniser leurs divergences autour de la CENCO pour faire assoir la paix et de cohésion sociale, préalables d’un développement durable.

Ce prélat catholique a fait son plaidoyer, dimanche 25 décembre, lors de la messe de Noël, célébrée  dans l’enceinte de la prison centrale de Bunia.

Selon lui, un compromis politique autour de la CENCO favorisera le respect des droits  de l’homme que doivent bénéficier notamment les détenus de cette maison carcérale.

«La CENCO est là pour offrir les bons offices afin que les Congolais  puissent s’entendre, regarder  dans la même direction, avoir les mêmes visées, les mêmes objectifs. C’est la paix, l’harmonie, la cohésion, le développement du Congo. Et donc, nous devons prier pour la CENCO afin que ces bons offices puissent aboutir», a souligné Monseigneur Dieudonné Uringi.

Il a également exhorté les détenus d’avoir la foi en Jésus-Christ qu’ils finiront par être libérés un jour.

L’évêque du diocèse catholique de Bunia s’est dit par ailleurs préoccupé par la promiscuité  et les conditions hygiéniques très déplorables dans la prison centrale de Bunia qui héberge près de 1200 pensionnaires dont 34 femmes.

A l’occasion de la fête de Noël, les mamans catholiques ont apporté des vivres et non vivres aux détenus de la prison de Bunia.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner