Forum des AS: « Cité de l’UA-Centre Interdiocésain : pas de grande différence »

Revue de presse du mardi 27 décembre 2016
 
Les journaux parus ce mardi à Kinshasa commentent les travaux des négociations directes entre signataires et non signataires  de l’accord du 18 octobre à la cité de l’Union africaine et les différences que l’on peut relever entre ces travaux et ceux qui avaient été facilités par Edem Kodjo.
 
Forum des As ne note pas une différence notable entre les deux  forums d’autant plus que « le projet d’accord dans le pipeline de l’épiscopat confirme pour l’essentiel les résolutions de l’accord du 18 octobre » et que dans son volet électoral, le compromis en gestation conforte la justesse des prévisions de la CENI ».
 
L’Avenir qui commente les objectifs poursuivis par les participants aux discussions modérées par la CENCO, estime que le Rassemblement est allé au centre Interdiocésain pour chercher des postes et obtenir ce qu’il n’as pas pu obtenir par la rue.
 
Les compatriotes du Rassemblement, indique le journal n’ont pas pour préoccupation l’organisation des  élections, sinon ils demanderaient à la CENI de faire diligence et présenteraient les choses de façon cohérente. Au contraire, le Rassemblement veut s’installer dans la durée, en occupant pratiquement tous les postes de responsabilité, analyse le quotidien.
 
« Dans cette machination, l’opposition compte sur l’ambigüité de certains princes de l’Eglise catholique romaine afin d’avoir tous les postes clés », commente L’Avenir.
 
Le Phare se pose  la question de savoir si les élections seront effectivement organisées en 2017 comme l’ont décidé les participants du forum du Centre Interdiocésain. Les signataires et les non signataires de l’accord politique de la Cité de l’Union africaine semblent s’accorder sur l’organisation des élections présidentielle et législatives nationales en 2017, sous réserve de l’accélération des opérations de révision du fichier électoral et de la mobilisation des fonds requis pour cette fin, il y a une grande inconnue susceptible de tout remettre en cause : l’insécurité, fait remarquer le journal.
 
Le Phare constate que la RDC enregistre l’émergence des foyers des violences au Nord, à l’Est, au Sud et au Centre. Les groupes armés traditionnels, internes comme externes, ainsi que les milices ethniques ou tribales, affichent un activisme débordant en Ituri, au Nord-Kivu, au Sud-Kivu, au Tanganyika, au Kasaï Oriental et au Kasaï, fait remarquer le quotidien qui rappelle que l’enrôlement des électeurs et le vote ne se passent pas dans l’insécurité.
 
L’autre sujet qui intéresse les tabloïds kinois, c’est le vote, à l’assemblée nationale, de la loi portant ouverture des crédits provisoires pour le mois de janvier 2017.
 
La Prospérité fait remarquer qu’à l’Assemblée nationale, ces jours-ci, tout se fait en mode d’urgence. Les députés ont adopté le projet de loi portant ouverture des crédits provisoires pour la période allant du 1er au 31 janvier 2016, pour permettre à la nouvelle équipe gouvernementale d’assurer le fonctionnement minimum et régulier des services publics, rapporte le journal.
 
L’Agence congolaise de presse (ACP) précise que ces crédits sont constitués du douzième de l’enveloppe budgétaire de l’exercice écoulé, conformément à la constitution du pays et prend en compte les différentes rubriques traditionnelles.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (96)
RDC (89)
Ceni (85)
Elections (78)
élection (54)
FARDC (44)
Monusco (41)
Beni (41)
ADF (26)
Caf (25)
Opposition (24)
Vclub (24)
MLC (23)
Léopards (21)