Lubumbashi: un policier jugé après avoir tiré sur un habitant au centre d’enrôlement

Le tribunal militaire, garnison de Lubumbashi, juge en flagrance depuis vendredi 6 janvier un policier qui a tiré et blessé un habitant de la ville au centre d’enrôlement à la commune Katuba. L’habitant était allé s’enrôler, et obtenir sa carte d’électeur.

Le procès a été renvoyé à lundi. Selon des sources judiciaires, l’audience de lundi sera consacrée à l’achèvement de l’instruction, à la plaidoirie et au prononcé du jugement.

A (re)Lire: Enrôlement des électeurs à Lubumbashi: un policier blesse un requérant

A en croire le responsable de l’ONG Justicia, Me Timothé Mbuya, cet incident est lié à une histoire de monnayage de l’accès au centre d’enrôlement.  

« Cette situation de monnayage de l’accès au centre d’enrôlement est devenu presque généralisée. Dans presque tous les bureaux de vote, les gens se plaignent qu’ils sont obligés de payer 1 000, 1 500 ou 500 francs congolais aux agents de police pour avoir accès au bureau d’enrôlement », fait savoir Me Timothé Mbuya.

Il invite les responsables de la police à veiller sur le comportement des policiers qui sont commis à la surveillance des bureaux d’enrôlement.

« Il faut sanctionner tous les policiers qui se compromettent », recommande Me Mbuya.

Pour le secrétaire exécutif de la commission électorale dans le Haut Katanga, les policiers ont été formés sur le processus électoral et sont censés connaître leurs devoirs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner