Cinquante braquages et vols à main armée enregistrés en trois mois à Kisangani

Le ministre de l’Intérieur de la province de la Tshopo Maurice Abibu  Sakapela a révélé lundi 9 janvier que cinquante cas de braquages et vols à main armée ont été enregistrés entre octobre et décembre 2016 dans la ville de Kisangani.

Le gouvernement provincial s’inquiète de la criminalité observée au cours du dernier trimestre de l’année passée et indique avoir pris des mesures pour y mettre fin. Ces mesures n’ont pas été révélées.
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires