16 janvier : les acteurs politiques appelés à « servir le peuple et non se servir »

Un culte d’action de grâce a été dit, lundi 16 janvier en la cathédrale protestante du centenaire à Kinshasa, en mémoire de la mort de l’ancien président Laurent Désiré Kabila. Il a été assassiné, en 2001 dans sa résidence par un de ses gardes rapprochés.

A l’occasion de cette commémoration, l’officiant du jour, le Révérend François-David Ekofo , a fustigé l’attitude de la classe politique congolaise qui, selon lui, ne pense qu’à se « nourrir seule au lieu de servir d’abord le peuple », comme l’a faisait Laurent-Désiré Kabila.

«Le chef est esclave de tous. Il est au-dessus mais pas en dessous. Il travaille pour les autres. Si on revient dans notre pays, chacun de nous cherche à se nourrir seul. Il ne voit pas les intérêts des autres», a indiqué le Révérend François-David Ekofo .

Interpellant plusieurs personnalités venues assister à la cérémonie, il a indiqué que l’on ne devient pas ministre pour son propre bien, mais pour le bien du pays.

De son côté, le chef de la maison de civile du chef de l’Etat, Théodore Mugalu, a au nom de la famille Kabila, demandé à l’assistance de méditer la pensée du M’zee Laurent-Désiré Kabila qui prônait la remise du pouvoir au peuple.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (52)
Kinshasa (31)
Ceni (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
UDPS (26)
Corruption (25)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)