Relocalisation des ex-rebelles sud-soudanais: la MONUSCO appelle à l’implication de tous

Le porte-parole de la MONUSCO, Félix-Prospère Basse, estime que la relocalisation des ex-rebelles sud-soudanais présents sur le sol congolais nécessite l’implication de tous. Il l’a affirmé, mercredi 18 janvier, au cours  de la conférence hebdomadaire de l’ONU, à Kinshasa.

«C’est un problème global qui nécessite l’implication et les efforts de tout le monde y compris les autorités congolaises, des autorités du Sud-Soudan, l’autorité inter gouvernementale, l’UA, les pays de la sous-région et la CIRGL», a indiqué Félix-Prospère Basse.

Les ex-rebelles de Riek Machar sont en RDC, dont 531 au camp DDRRR de la MONUSCO à Munigi depuis septembre 2016. A plusieurs reprises, les habitants et acteurs politiques du Nord-Kivu ont protesté contre leur présence dans la région.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires