Nord-Kivu: nouvelle attaque des miliciens signalée à Mutanda

Vingt-sept personnes sont mortes, cinq blessées et six autres enlevées lors d’un massacre perpétré la nuit de jeudi à vendredi 17 février dans le groupement Mutanda, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), par des présumés Maï-Maï Mazembe en coalition avec le groupe Nduma Defense of Congo (NDC-Rénové) de Guidon.

L’information a été livrée par le président du Baraza intercommunautaire de Nyanzale, Antoine Benda Nta Muntu, qui parle encore d’un bilan encore provisoire.

«A l’heure où nous parlons, nous avons déjà enregistré 27 morts et 5 blessés. Nous, notables et sages de Nyanzale, nous demandons l’implication des autorités [pour mettre fin à cette situation]», a indiqué Antoine Benda Nta Muntu.

Des sources administratives locales n’ont pas encore confirmé ces  faits.

D’autres sources locales rapportent que ces combattants armés d’armes blanches ont investi les deux villages voisins, situés  à environ 20 km de Kikuku. Ils ont opéré en toute quiétude en passant d’une habitation à une autre.

Depuis plusieurs mois, la zone n’est pas sécurisée par les forces de défense et de sécurité, s’inquiètent les habitants.  Et ces Maï-Maï profitent de la situation pour exercer leur activisme au détriment de la population locale.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (47)
Beni (43)
Monusco (41)
Opposition (33)
ADF (30)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)