Tanganyika: les infirmiers protestent après la mort de leur collègue

Dans un mémorandum datant du 24 février et adressé au gouverneur du Tanganyika, le comité provincial de l’ordre des infirmiers a annoncé avoir entamé un service minimum dans toutes les structures sanitaire de la province jusqu’à l’enterrement de leur collègue. Ce dernier a succombé à ses blessures après avoir été blessé par une flèche lors de l’attaque du village Miketo par une milice pygmée.

L’ordre des infirmiers annonce également le retrait de tous les infirmiers qui travaillent dans les structures rurales, pour des raisons de sécurité en attendant que les services compétents offrent des garanties de service. 

Interrogé, le ministre provincial de la  Santé et porte-parole du gouvernement provincial, Cyril Kimpu, a affirmé que les obsèques de l’infirmier seront prises en charge par le gouvernement provincial. Il a appelé tout le monde à apaisement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner