Kinshasa : 4 morts dans les violences entre la police et les adeptes de BDM (Police)

Quatre personnes ont trouvé la mort lors des affrontements survenus, vendredi 3 février, entre les forces de l’ordre et les adeptes de Ne Muanda Nsemi, à Ma Campagne (Kinshasa).

Le commissaire provincial de la police de Kinshasa, Célestin Kanyama a livré ce bilan ce week end à Radio Okapi :

«La mission étant accomplie, il se fait qu’il y a eu pertes en vie humaine. Nous avons perdu un policier et il y a également trois personnes de leur côté qui ont perdu la vie».

Cet officier de la police a également indiqué que quelques armes à feu ont été récupérées dans la résidence de Ne Muanda Nsemi.

Célestin Kanyama a également indiqué que le député arrêté se trouve entre les mains de la justice avec trois femmes et un de ses fils.

Il a par ailleurs assuré que la procédure dans le jugement de Ne Muanda Nsemi sera respectée étant donné qu’il est député.

«Nous sommes dans un Etat des droits, la procédure sera respectée. La police a fait son travail, nous avons fait notre devoir et le reste, je pense que la justice va faire sa part », a conclu le commissaire provincial de la police de Kinshasa.

Ne Muanda Nsemi est poursuivi pour «outrage» au chef de l’Etat et incitation à la violence, affirme des sources de la police.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner