RDC : les miliciens veulent atteindre Mbuji-Mayi, selon le maire de Mwene-Ditu

Le maire intérimaire de Mwene-Ditu, Anatole Tuengu Kabongo, affirme que les personnes qui ont attaqué la ville samedi 11 mars dans la matinée veulent en prendre le contrôle pour atteindre Mbuji-Mayi, capitale provinciale du Kasaï-Oriental. Il dit tenir cette information des miliciens qui ont été capturés au cours de l’incursion par les forces de l’ordre.

« Beaucoup de ces assaillants que nous avons arrêtés nous disent au moment de leur interrogatoire qu’ils sont nombreux et qu’ils sont là avec l’objectif de contrôler la ville de Mwene Ditu jusqu’à ce qu’ils vont atteindre Mbuji-Mayi », fait savoir le maire.

Anatole Tuengu reconnaît que l’attaque contre sa ville a créé la débandade. Selon des sources locales, l’incursion a été perpétrée par des présumés miliciens Kamuina Nsapu.

« Les enfants qui étaient en classe sont sortis dans la panique. Il y a de postes police qui ont été incendiés. Il n’y a pas eu de marché ce samedi », détaille le maire qui appelle les habitants de sa ville à dénoncer tout milicien.

Les affrontements entre les miliciens et les forces de l’ordre ont fait plusieurs morts, selon des sources locales.

Mais le maire intérimaire ne donne pas encore de bilan. D’après lui, il faudra attendre que les affrontements cessent sur toute la ville pour connaître le nombre de personnes tuées au cours des combats qui ont opposé les forces de l’ordre aux miliciens.

Des miliciens qui se réclament du chef traditionnel Kamuina Nsapu tué en août 2016 font face aux forces de l’ordre depuis plusieurs mois dans les provinces du Kasaï, au centre de la RDC. Ces affrontements ont fait plusieurs victimes.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner