Timide reprise des activités à Kananga

Les activités sociales et économiques ont timidement repris à Kananga au Kasaï-Central mercredi 15 mars, après deux jours de tension créée par la présence des miliciens Kamuina Nsapu.

La partie Ouest de la ville, dans les communes de Katoka, Ndesha et Lukonga, est plus animée que l’Est.

Des personnes interrogées par Radio Okapi indiquent que, par peur d’une attaque des miliciens, certains habitants se déplacent vers le centre-ville et les communes de Katoka et de Ndesha, où la situation était plus calme ces derniers jours.

Les écoles primaires, secondaires ainsi que la plupart des institutions de l’enseignement supérieur et universitaire de la ville n’ont pas ouvert leurs portes.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary est revenu à Kananga deux jours après son passage dans la ville. Il s’était rendu dans la province de Lomami.

Il devrait rencontrer quelques responsables locaux et des autorités traditionnelles du Kasaï-Central.

Mardi dernier, les forces de l’ordre ont tiré des coups de feu dans plusieurs endroits du centre-ville de Kananga pour disperser des miliciens qui se déployaient dans la ville.

Ces coups de feu avaient conduit certains habitants à trouver refuge dans des quartiers plus calmes.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (173)
Ebola (69)
FARDC (58)
Beni (32)
Unpc (30)
FCC (26)
Ceni (25)
Lamuka (25)
Ituri (24)
Sécurité (24)
Kinshasa (23)
ADF (22)
JED (22)
Djugu (22)
Corruption (21)