Nord-Kivu: des miliciens accusés de perturber la pêche sur le Lac Edouard

La Fédération des comités des pêcheurs individuels du Lac Edouard (FECOPEILE) accuse les groupes Maï-Maï actifs au Sud du Lac Edouard de perturber les activités de pêche sur ce cours d’eau.

Dans une lettre adressée samedi 19 mars aux commandants de la 34e région militaire et du 33e groupement naval des Forces armées de la RDC (FARDC), les pêcheurs renseignent que plusieurs groupes Maï-Maï opérant entre les territoires de Lubero et Rutshuru ont récemment renforcé leurs positions dans les baies de Chanika, Kamuhororo et Mutimachanga au Sud du Lac Edouard.

Ces miliciens auraient saisi une trentaine d’embarcations de pêche. Ils exigeraient également à chaque pêcheur de payer de 10 000 francs congolais ( environ 7.5 USD ) par jour avant de commencer son activité de pêche sur le lac Edouard.

La fédération de pêcheurs demande à l’armée d’intervenir pour empêcher que les miliciens se servent du rançonnement sur le Lac Edouard comme source de financement.

L’administrateur du territoire de Rutshuru a fait savoir que les responsables militaires sont en train d’étudier la requête des pêcheurs.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner