Ituri: des jeunes manifestent à Mahagi après la découverte de corps de deux motards

A Mahagi (Ituri), des jeunes manifestent, depuis mardi 21 mars, après la découverte des corps de deux taximen-motos. Ils brulent des pneus et barricadent certains axes routiers de la cité pour montrer leur colère.

Selon des sources administratives, le corps de l’un de ces motards porte des traces de torture.

L’administrateur intérimaire du territoire de Mahagi, Sophie Odaro, affirme qu’un tas de briques a même été vu près de ce corps. Selon elle, il s’agirait des morceaux de briques qui auraient servi pour achever ce jeune homme âgé d’une vingtaine d’années.

Sophie Odaru dit également qu’un premier suspect est déjà aux arrêts.

Le porte-parole de la société civile de Mahagi, David Mokili a affirmé, de son côté, que les taximen rapportent qu’un de leurs collègues décédé avait été appelé lundi soir pour une course à destination de la cité d’Aru. La moto et le téléphone de la victime ont été emportés par ses meurtriers.

Le corps d’un autre taximan a été découvert, ce mercredi, dans la cité de Komanda, située à 75 km au Sud de Bunia.

La nouvelle sur les meurtres de ces trois taximen-motos a plongé les cités de Mahagi et Komanda dans la peur.

Les jeunes remontés contre les autorités locales ont tenté de piller des commerces avant d’être dispersés par la police.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner