Grève des taximen moto à Shabunda

Des motos saisies au poste de la police spéciale de roulage à Kinshasa-Gombe. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Aucun taxi-moto n’a circulé samedi 16 avril  dans le territoire de Shabunda (Sud-Kivu). Par cette action, les motocyclistes veulent exprimer leur mécontentement par rapport à la multiplicité des barrières  devenues une tracasserie bien entretenue.

Selon la société civile de Shabunda, ces barrières sont érigées par différents services de l’Etat, notamment la DPMER, les Transcoms, la DGM, la PCR et par l’armée.

Chaque motocycliste doit payer entre 500 et 2000 francs congolais (2,2 dollars américains) avant de franchir la barrière. L’autorité territoriale n’a pas été joignable pour réagir à ce sujet.  

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner