Bruno Tshibala : «La crise au Rassemblement demeure »

«La crise au Rassemblement demeure», a affirmé mercredi 22 mars à Radio Okapi Bruno Tshibala, porte-parole du Rassemblement qui soutient la dissidence de Joseph Olengankoy. Il conteste toujours la dernière restructuration intervenue au sein de cette plate-forme de l’opposition portant le duo Tshisekedi-Lumbi à sa tête.

«Les deux ailes n’ont pas encore éludé la genèse [du problème] qui est la restructuration opérée par l’aile affairiste et matérialiste», a encore déclaré Bruno Tshibala. Pourtant la veille. Felix Tshisekedi, nouveau président du Rassemblement à la faveur de la restructuration affirmait dans les medias kinois qu’il n’y avait plus «de voix discordantes au sein de la délégation du Rassemblement aux négociations de la CENCO».

Pour Bruno Tshibala, il est démagogique d’affirmer à ce jour que la crise est finie au Rassemblement. A l’en croire, l’un des préalables à la réconciliation entre les deux ailes du Rassemblement est l’inhumation du président Etienne Tshisekedi.

«Comment voulez-vous que l’initiateur du Rassemblement, Etienne Tshisekedi, ne soit pas encore enterré mais qu’on se précipite sur les postes !», s’étonne-t-il. Dans la nouvelle restructuration du Rassemblement, Félix Tshisekedi a été désigné président du Rassemblement et Pierre Lumbi, président du Conseil des sages. Des désignations que Bruno Tshibala qualifient d’«irrégulières et d’illégales», arguant que le poste de président n’existe pas au sein du Rassemblement et que Pierre Lumbi, successeur d’Etienne Tshisekedi, « n’est pas un opposant », à ses yeux.

Suivez les explications de Bruno Tshibala dans cet extrait sonore:

/sites/default/files/2017-03/04._230317-p-f-kinbruno_tshibala.mp3
 
Situation normale
 
Me Peter Kazadi, ancien conseiller juridique de feu Etienne Tshisekedi affirme que la crise au Rassemblement est belle et bien terminée.

«La situation est redevenue normale. Le Rassemblement est composé de neuf composantes et les neuf ont toujours été avec nous. Certains membres de ces composantes posaient problème et ils sont revenus», explique Me Peter Kazadi.

Parmi les personnalités de retour au Rassemblement, il cite notamment les députés Gilbert Kiakwama et Jean-Claude Vuemba, ainsi que le professeur Freddy Matungulu et Fiyou Ndondoboni.
Il balaie par ailleurs du revers de la main les préalables énoncés par Bruno Tshibala pour l’unite du Rassemblement.

«Du vivant d’Etienne Tshisekedi, le problème de règlement d’ordre n’était pas posé et aujourd’hui on ne peut pas en faire un problème et nous avons toujours fonctionné sans règlement d’ordre intérieur», confie Me Peter Kazadi. Il estime aussi que l’enterrement d’Etienne Tshisekedi n’a rien à voir avec la restructuration du président de l’UDPS.

«Si le président de l’UDPS n’est pas encore enterré c’est parce que le pouvoir ne veut pas indiquer un lieu normal où la population va accepter son inhumation», fait valoir Me Peter Kazadi.

L’ancien conseiller juridique d’Etienne Tshisekedi rappelle par ailleurs que Bruno Tshibala est exclu de l’UDPS et qu’il n’est plus compétent pour parler au nom du parti.

Me Peter Kazadi s’explique dans cet extrait sonore:

/sites/default/files/2017-03/23032017-a-l-journallingalamatin-00.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (146)
Ceni (115)
Elections (81)
FARDC (49)
Police (49)
Kasaï (42)
Monusco (38)
élection (37)
CNSA (35)
Kananga (34)
Kinshasa (33)
Grève (26)
gouverneur (25)
Léopards (24)
Beni (23)