Kinshasa : un adolescent meurt dans une opération de la police contre les «Kuluna » à Kintambo

Un jeune garçon de 12 ans a été tué par balle mercredi 22 mars dans une opération de la police contre des jeunes délinquants communément appelés « Kuluna » dans la commune de Kintambo à Kinshasa.
 
D’après des témoins, la police était dépêchée pour s’interposer entre deux groupes des « Kuluna » qui s’affrontaient sur le pont Makelele, séparant la commune de Bandalungwa à celle de Kintambo.

D’après la mère de la victime, c’est en poursuivant les émeutiers qu’un policier a tiré sur son enfant.

« Mon fils était chez sa tente et les Kuluna que les policiers pourchassaient s’étaient déjà enfouis. Mon enfant était tranquillement avec sa tante et un policier a ciblé mon enfant et a tiré. La balle est entrée par le front et est sortie par la nuque », relate-t-elle en sanglots.

L’enfant a été amené d’urgence à l’hôpital de Kintambo, mais les médecins n’ont eu qu’à constater son décès, a-t-elle ajoutée, dénonçant l’assassinat de son fils- encore « écolier »-par la police.

Le bourgmestre de la Commune de Kintambo, Tenge Litho, qui confirme le fait, indique que le policier présumé auteur de ce drame est aux arrêts.

Il a promis une enquête pour déterminer les circonstances du décès de cet écolier.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner