Les Etats-Unis veulent réduire les effectifs militaires de la MONUSCO

L’administration américaine envisage de réduire les effectifs des troupes  de la MONUSCO, révèle une dépêche de l’agence Reuters, évoquant les négociations confidentielles qui se tiennent au conseil de sécurité de l’ONU à New York.

La décision des Etats-Unis est consécutive à la proposition du président Donald Trump de réduire le financement américain à l’ONU.

L’administration américaine voudrait faire passer les effectifs militaires de la mission onusienne 19 815 à 15 000.

Pour sa part, le secrétaire général de l’ONU souhaite un renfort de deux unités supplémentaires de police, soit 320 personnes.
 
La France propose, pour sa part, un plafond de 17 000 soldats onusiens en RDC. A Reuters, l’ambassadeur de France à l’ONU a expliqué que son pays ne souhaitait pas de réduction drastique des effectifs de la MONUSCO à cause notamment des foyers de tension en RDC.

« Les enjeux sont très élevés. Nous ne pouvons pas laisser le processus politique dérailler. La MONUSCO a besoin des capacités pour prévenir et agir, si nécessaire en cas de troubles », a affirmé lundi François Delattre aux journalistes, rapporte Reuters.

C’est en principe le 29 mars que le Conseil de sécurité des Nations unies doit voter une résolution sur le possible renouvellement du mandat de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Vous pouvez écouter dans cet extrait sonore les points de vue des habitants de Lubumbashi sur une éventuelle prolongation du mandat de la MONUSCO.

/sites/default/files/2017-03/05._280317-p-f-lubumbashi_vox_pop-web.mp3

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner