RDC : l’armée dément les allégations de tueries à Kananga

Le porte-parole de l’armée nationale dans les provinces du Kasaï, lieutenant Anthony Mwalushayi, rejette les allégations faisant état de tueries des civils dans la ville de Kananga.

«Jusque-là, il n’y a pas de pertes en vies humaines. J’ai suivi des gens qui appellent de Kinshasa et de partout ailleurs pour donner de mauvaises informations qu’il y a eu des morts. Mais en ma qualité de porte-parole, je vous confirme qu’il n’y a pas de morts», a-t-il affirmé à Radio Okapi.

Selon lui, les militaires congolais sont des professionnels qui savent distinguer les miliciens Kamuina Nsapu de civils.

Au cours des opérations menées à Kananga pour retrouver des miliciens, a indiqué le lieutenant Anthony Mwalushayi, des armes ont été récupérées.

«Nous avons quand même récupéré 8 armes de fabrication locale, les calibres 12. [Nous avons] neutralisé plus d’une dizaine de miliciens, il n’y a  pas eu de blessés graves mais il y a des blessés légers», a-t-il ajouté.

Vous pouvez écouter les explications du porte-parole de l'armée dans cet extrait sonore.

/sites/default/files/2017-03/31032017-p-f-porteparolefardckananga-00_web.mp3

L’opération porte-à-porte menée pour retrouver des miliciens Kamuina Nsapu se déroule depuis le début de la semaine dans plusieurs communes de Kananga.

Des témoins rapportent des civils qui n’étaient pas liés à la milice ont été tués.

Dans un communiqué publié jeudi 30 mars, la Commission diocésaine de communication sociale de Kananga, une structure de l’église catholique, a dénoncé « les tueries et pillages » que commettent les forces de l’ordre dans la commune de la Nganza, dans la ville de Kananga.

Le communiqué est intitulé : «carnage des forces loyalistes dans les trois communes sur cinq de la ville de Kananga».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner