Lubumbashi : l’ONG CDH dénonce la vente des poubelles par la mairie

Le Centre des droits de l’homme et du droit humanitaire (CDH) dénonce la vente obligatoire des poubelles publiques imposée par la mairie de Lubumbashi (Haut-Katanga) aux tenanciers des restaurants et magasins de la ville.

Appelant l’autorité urbaine à sursoir sans délai cette décision, cette ONG indique que plusieurs commerçants détiennent déjà leurs poubelles.

«Nous venons d’adresser une lettre ouverte au maire de Lubumbashi pour protester contre cette méthode. C’est dans la mesure où aujourd’hui, ce n’est pas obligatoire que la mairie puisse demander aux commerçants d’acheter des poubelles à 140 dollars américains au moment où elles sont vendues à 50 000 francs congolais (environs 4o dollars américains). Nous ne savons pas pourquoi il oblige à ce que les gens achètent les poubelles à la marie», s’interroge, l’un des responsables de CDH, Grégoire Mulamba.

Selon lui, cette imposition de poubelles publiques constitue une tracasserie.

«Il ne tient pas compte de la conjoncture actuelle. Ceux qui ne vont pas s’acquitter verront leurs magasins fermés. C’est tracasser la population. Nous l’encourageons dans la lutte contre l’insalubrité. Mais pas sur l’achat obligatoire  des poubelles», a-t-il souligné.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner