Goma : libération de 17 militants de la LUCHA

Les dix-sept militants  du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) arrêtés dans la ville de Goma(Nord-Kivu) ont été libérés samedi 22 avril dans la soirée. Ces militants qui ont passé quatre jour dans la maison carcérale n’ont pas payé l’amende transactionnelle de cinquante dollars par personne, exigée par le Parquet près le tribunal de Paix de Goma.

Selon le communicateur de la LUCHA, aucune charge n’a été retenue contre ces militants.

Amnesty International avait exigé vendredi 21 avril que les autorités congolaises libèrent les 17 militants de la LUCHA « arbitrairement arrêtés » dans la ville de Goma.

Ces militants dont trois femmes avaient organisé une manifestation pacifique pour  exiger de la Banque Centrale du Congo(BCC) des mesures pour permettre à des clients d’une banque commerciale et de plusieurs coopératives de microfinance en difficulté financière de recouvrer leurs épargnes.

Ils  ont été interpellés puis transférés au parquet près le tribunal de paix de Goma. Selon Amnesty International, une amende transactionnelle avait été demandée en échange de la libération éventuelle des personnes interpellées qui ont refusé de payer. Le parquet les accusait d’incitation à la révolte.  
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires