Le Phare : «Arrangement particulier revu et corrigé ; la Majorité et ses alliés ont signé»

Les journaux parus ce vendredi 28 avril commentent largement la signature de l’arrangement particulier de l’accord de la Saint Sylvestre intervenue jeudi 27 avril au palais du peuple.
 
Initialement prévue pour 11 heures dans l’avant-midi, c’est à 16 heures dans l’après-midi que la signature de «l’arrangement particulier revu et corrigé» est intervenue, rapporte Le Phare, indiquant qu’avant la cérémonie de signature, les différents délégués s’étaient d’abord réunis dans la salle de banquet du Palais du peuple, pendant environ 4 heures, pour finaliser le document.
 
Le journal relève sans plus de précision, qu’au terme de ce travail de finalisation du texte signé jeudi, les dispositions sur la provenance du candidat Premier ministre et le mode de désignation du président du CNSA contenues dans l’accord issu du centre interdiocésain, ont connu des modifications.
   
Le Potentiel donne les précisions de ces modifications et parle de la falsification du texte de l’arrangement particulier issu des discussions de la CENCO. A en croire le quotidien, les fonctions du Premier ministre et du président du CNSA ne sont plus, d’après le texte de l’arrangement particulier signé jeudi, une exclusivité du Rassemblement comme gravée dans l’accord de la Saint Sylvestre.
Ces fonctions, précise le quotidien, relèvent désormais de l’opposition signataire dans laquelle toutes les plateformes de l’opposition dans leur diversité se trouvent représentées.
 
Pour le quotidien, la signature  de ce texte revu vient de mettre dans une position inconfortable Bruno Tshibala et Joseph Olengankoy, car mis en ballotage par le criterium. Ils sont donc, conclut le quotidien, les grands perdants de leur trahison.
 
Une analyse que ne partage pas La Prospérité. Pour le quotidien, la signature de l’arrangement particulier donne plutôt carte blanche à Bruno Tshibala pour former son gouvernement. En effet, explique le tabloïd, l’arrangement particulier qui l’empêchait de former son gouvernement vient d’être signé.
 
Pour L’Avenir, la signature de l’arrangement particulier consacre « l’échec de l’appel à manifester de Moise Katumbi ».Le journal renseigne en effet que l’ancien gouverneur avait publié au début du mois d’avril une déclaration dans laquelle il appelait les Congolais à manifester du 10 au 24 avril pour mettre un terme au pouvoir en place. Le quotidien est d’avis que cette « incitation à l’insurrection a échoué ».
 
Dans un autre registre, Forum des As revient sur les réactions autour de la nomination de Bruno Tshibala à la primature et constate que les dignitaires religieux de la RDC, même guidés par le Saint-Esprit, ne lisent pas le temporel avec les mêmes lunettes. En effet, explique le quotidien, quand les évêques catholiques dénoncent l’irrégularité dans la nomination du nouveau Premier ministre, les autres confessions religieuses prennent acte.
 
Le quotidien regrette que le fractionnisme congolais n’épargne pas non plus le monde spirituel. « Comment ne pas remettre au goût du jour la chanson de Patrice Ngoy qui fredonne qu’il a cherché le monde et l’a trouvé dans…l’Eglise », écrit le quotidien.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (70)
Ceni (56)
Ebola (52)
FARDC (46)
Monusco (40)
Beni (40)
Kinshasa (35)
Caf (35)
Vclub (30)
Mazembe (26)
Sécurité (22)
FCC (21)
Linafoot (21)