Les activités de manutention ont doublé au port public de Kisangani

Les activités de manutention ont doublé en une année au port de la Société commerciale de transport et port (SCTP), à Kisangani (Tshopo). 

Le chef provincial de zone d’exploitation de la SCTP à la Tshopo, Paul-Noël Mukasa Habishi, a affirmé mercredi 10 mai qu’au cours du premier trimestre 2017, 8000 tonnes de marchandises ont été chargées et déchargées. Ce chiffre représente le double de la même activité au cours de la même période l’année précédente.

Il attribue cette performance à l’acquisition du nouveau matériel de manutention. 

Don de l’Union européenne, ce matériel de manutention est constitué de deux générateurs de 330 KVA chacun, d’un élévateur de soixante-dix  tonnes et d’un camion autogrue de soixante tonnes de capacité.  

Paul-Noel Mukasa Habishi indiqué que ce nouveau matériel a permis à la SCTP/Kisangani de doubler la clientèle, et aux opérateurs économiques de réduire les dépenses liées à la manutention. 

Ce matériel permet à la SCTP/Kisangani de maintenir l’électricité et d’assurer de façon permanente le chargement et le déchargement de grands tonnages au port public.  

«Nous sommes maintenant capables de faire face à un tonnage supérieur qu’on peut nous présenter pour le traitement.  Chose qui jadis n’existait pas. On a déchargé le matériel des Chinois qui venaient de Kinshasa. Ils avaient des machines de plus de vingt tonnes»,  souligne le chef provincial de zone d’exploitation de la SCTP à Kisangani. 

L’arrivée du nouveau matériel réjouit les opérateurs économiques.

«Auparavant on avait beaucoup de difficultés pour charger. Maintenant avec le camion grue, le coût de la manutention a baissé», témoigne le représentant de la Société générale de commerce et transport (GECOTRA), Florent Ilunga Mpoyi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (18)
Opposition (17)