Kananga: les habitants de Nganza appelés à regagner leurs domiciles

La bourgmestre de la commune de Nganza (Kananga), Mamie Kakubi Tshikele, demande à ses administrés, qui ont abandonné leurs habitations suite aux opérations de traque des miliciens Kamuina Nsapu menées par l’armée, de regagner leurs domiciles.

Elle assure que la situation est redevenue calme dans cette municipalité, six semaines après ces violences.

Vers fin mars de l’année, la plupart des habitants de Nganza avaient fui leurs maisons et trouvé refuge dans d’autres communes de la ville suite à ces opérations militaires.
Lors de ces opérations, de nombreux témoignages recueillis sur place faisaient état de plusieurs civils tués.

Mamie Kakubi dit avoir « noter une reprise normale des activités à Nganza ». Elle lance un appel à tous les déplacés de Nganza afin qu’ils retournent dans leurs domiciles.

Certains déplacés interrogés par Radio Okapi saluent cet appel, mais conditionnent leur retour  à la démilitarisation de Nganza et à l’organisation des procès publics des militaires accusés de bavure lors de la traque des miliciens Kamuina Nsapu.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner