Masisi: 4 localités vidées de leurs occupants suite à l’insécurité

Quatre des cinq localités de Nyamaboko premier, groupement situé à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Masisi-centre (Nord-Kivu), sont désertes depuis une semaine.

Leurs habitants ont fui les affrontements qui opposent depuis plusieurs semaines des groupes Maï-Maï rivaux dans leurs villages.

Des sources locales rappellent que le groupement Nyamaboko est depuis avril 2017 instable suite aux affrontements meurtriers récurrents dans la zone, résultants du conflit de leadership entre différents chefs du groupe armé « Forces de défense du Congo » (FDC).

Par ailleurs,  l’activisme de cette milice a entrainé des divisions et des tensions entre communautés locales dont certaines, qui considèrent les FDC comme une organisation d’autodéfense locale, sont soupçonnées d’envoyer leurs enfants renforcer ce groupe armé et, donc, d’alimenter l’insécurité.

Pour mettre fin à cette insécurité, l’administrateur assistant du territoire de Masisi Emmanuel Batundi Kazadi, préconise le dialogue avec les notables locaux afin qu’ils œuvrent contre ces mouvements armés.

Selon des sources de la société, les affrontements entre groupes Maï-Maï rivaux dans la zone ont déjà entrainé le déplacement de 6677 personnes depuis le 25 avril.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner