Traques des évadés de Makala : ACAJ apelle la police à se conformer à la loi

L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) recommande à la Police nationale Congolaise (PNC) de se conformer à la loi dans les opérations qu’elle mène à Kinshasa pour récupérer les détenus de la Prison centrale de Makala qui s’étaient évadés mercredi dernier.
 
Dans une déclaration faite dimanche 21 mai à Radio Okapi, le président de cette ONG de défense des droits de l’homme, Georges Kapiamba, dénonce ce qu’il qualifie des perquisitions « illégales » menées depuis la semaine passée par la police dans les domiciles des particuliers, au nom de la traque des évadés de la Prison centrale de Makala.
 
«Ce sont des opérations illégales, qui ne respectent pas les principes des droits de l’homme. Parce que les agents de la police ne peuvent pas s’introduire dans des domiciles des gens sans être porteurs des mandats de perquisition ni d’avoir préalablement l’autorisation du président du tribunal de grande instance du lieu», relève-t-il.
 
M.Kapiamba recommande aux responsables de la PNC « qui connaissent bien cette loi » de veiller au respect des droits à la vie privée des Kinois dans cette opération et demande aux unités de la police déployées sur terrain dans le cadre de la traque des évadés de Makala « de ne pas assimiler toute personne qui n’a pas de pièce d’identité à un évadé ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner