Kikwit : les conducteurs de taxis-moto s'opposent à la multiplicité de taxes

Les conducteurs de taxis-moto de Kikwit (Kwilu) s’opposent à la multiplicité de taxes qu’ils sont obligés de payer à l’Etat. Ils sont descendus mardi 23 mai dans la rue pour protester contre une opération de bouclage initiée par la mairie.

Parmi ces taxes, celle dite de numérotation de taxis-moto qui coute 14 000 FC (10 USD), indiquent les conducteurs des motos, qui souhaitent voir les autorités réhabiliter la seule chaussée de la ville avec l’argent qu’ils disent avoir déjà payé, avant de continuer de s’acquitter.

Du côté de l’autorité urbaine, l’on indique que toutes ces taxes sont légales au regard la loi. Mais toutefois, la mairie dit négocier avec eux pour que le calme règne dans la ville.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner