Lubumbashi : les agents de la SNCC appelés à reprendre le travail après un mois de grève

La  délégation syndicale nationale de la Société nationale de chemins de fer du Congo (SNCC) appelle les cheminots de retourner au travail, après près d’un mois de grève. Selon son président national, Victor Umba, a indiqué que le gouverneur du Haut-Katanga a promis de trouver des solutions aux revendications des grévistes.

Parmi des pistes des solutions, le gouverneur a proposé le recours aux miniers pour qu’ils fassent transporter leurs produits par la SNCC. Ce qui pourra permettre des entrées financières à même de contribuer tant soit peu à résoudre les problèmes auxquels la SNCC fait face, a rapporté mercredi 24 mai, Victor Umba aux grévistes.

La principale revendication des agents de la SNCC est la révision de leur salaire et qu’il soit calculé au taux du jour. Ils sont actuellement payés au taux de 750 FC pour un dollar alors que la monnaie américaine se change à 1400 FC. Après leur discussion avec le directeur général de l’entreprise, ils lui avaient proposé de trouver un taux intermédiaire de 1000 FC pour un dollar mais aucun compromis n’a été trouvé entre les deux parties.

Le gouverneur du Haut-Katanga, Jean-Claude Kazembe dit ne pas être « insensible ou indifférent au problème des cheminots ». Il a reconnu que ce problème ne  dépend pas de la province étant donné l’Etat reste l’unique actionnaire.

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner