Bas-Uele : forte tension au siège de l’assemblée provinciale

Une forte tension a été observée dimanche 28 mai, à l’assemblée provinciale du Bas-Uélé. Pour cause : une tentative du groupe parlementaire du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) et alliés de réinstaller par la force, l’ancien président du bureau de l’organe délibérant déchu, il y a plus d’une année, rapportent des sources locales.

Son président, Augustin Panamoya, considère que ce fauteuil est toujours vacant. Il estime que l’intérimaire, Gilbert Mokoto n’a jamais réussi à organiser l’élection pour combler ce poste.

Une démarche à laquelle s’est opposé M. Mokoto, rappelant à ces collègues qu’il ne laissera cette place qu’après l’élection d’un nouveau président de l’assemblée provinciale, selon le règlement intérieur.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (49)
FCC (30)
Beni (29)
Ceni (29)
Kinshasa (28)
Unpc (27)
UDPS (25)
Corruption (23)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
Police (19)
CSAC (18)