Masisi: la société civile plaide pour la sécurisation de la route Sake-Kishanga

La société civile du territoire de Masisi demande aux forces de l’ordre de sécuriser l’axe routier Sake-Kitchange. Elle dit avoir dénombré plusieurs cas de vols, pillages, kidnapping et tueries opérés par des bandits armés.

Le cas récent, rapporte John Banyene, président de la société civile de Masisi, est celui d’une femme victime de torture et viol à Kimoka. Elle a été sauvée, même tardivement, des mains des agresseurs par des jeunes qui étaient alertés par des enfants.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (73)
Elections (70)
élection (62)
FARDC (49)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (26)
Léopards (23)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)