Lutte contre l’impunité à Bukavu : défenseurs de droits humains et avocats initiées au recours à la vidéo

Des défenseurs des droits humains de la société civile et des avocats ont été formés, samedi 10 juin, sur l’utilisation de la vidéo comme moyen preuve dans la lutte contre l’impunité en matière de crimes graves.

« Tout le monde peut tourner une vidéo mais toute vidéo ne peut pas être utilisée dans une procédure judiciaire. Il y a des critères qu’il faut respecter, notamment le consentement de la personne, l’authentification de la vidéo », a expliqué Me Guy Mushata, consultant juridique auprès de l’ONG Trial international, organisatrice de cette formation.

Selon lui, la technologie moderne s’avère nécessaire pour lutter contre l’impunité mais n’est pas très utilisée en RDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner