Violences sexuelles: le TGI de Tshilenge examine 15 dossiers à Katanda

Le tribunal de grande instance de Tshilenge (au Kasaï-Oriental) organise depuis lundi 12 juin des audiences foraines dans la cité de Katanda, territoire du même nom, à environ 60 km au nord-est de Mbuji-Mayi. Vingt-et-un dossiers, dont quinze en rapport avec les violences sexuelles, seront traités jusqu’au 21 juin.

«Il y a des coutumes encrées au sein de la communauté, qui consacrent même les violences sexuelles. Mariages forcés, mariages précoces, tout cela constitue un frein au développement de la population de Katanda», explique Me Nadine Sayiba, avocate au barreau de Goma et directrice du projet de l’amélioration de l’accès à la justice aux victimes de violences sexuelles à l’Association du barreau américain (ABA).

Les victimes, les prévenus et leurs conseils sont pris en charge par l’Association du barreau américain, qui a également assuré la mobilité du tribunal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (103)
Ceni (102)
Elections (90)
Ebola (85)
élection (47)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)