Ango: des villages occupés par des refugiés centrafricains sans le contrôle du CNR, s’inquiète la société civile

Des refugiés centrafricains ont depuis plusieurs semaines occupé sept villages de Ango (Bas-Uele) sans l’accord, ni le contrôle de la commission nationale pour les réfugiés (CNR) et du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), a alerté jeudi 15 juin Jean-Claude Ngbo, le président de la société civile d’Ango.
 
Il s’inquiète des conséquences que ce mouvement « non contrôlé » peut entrainer sur la sécurité dans la région.
 
 « Il n’y a pas un service étatique pour voir si parmi ces réfugiés il y a des hommes armés. Et il n’y a même pas eu une mission  soit du côté gouvernement ou du HCR vers ces cotés-là » a déploré M. Ngbo.
 
Le gouverneur du Bas-Uele Armand Kasumbu qui dit partager l’inquiétude de la société civile d’Ango a indiqué que ses services « sont en route pour débuter l’opération d’identification de ces réfugiés à Ango ».
 
Il a également annoncé l’arrivée imminente de l’aide humanitaire du HCR dans des villages qui ont accueilli ces réfugiés. Il s’agit des villages Digba, Zapayi, Kpokpo, Ebale, Gwane, Rumu et Bangu, a-t-il précisé.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (48)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)