Kinshasa : une ambiance calme à la fin de l’examen d’Etat

Les élèves finalistes du secondaire ont fini, jeudi 22 juin à Kinshasa, les épreuves de l’examen d’Etat édition 2017. Contrairement aux années précédentes, l’ambiance était plutôt calme jusqu’en début d’après-midi dans la capitale, a constaté un reporter de Radio Okapi.

Dans la partie centre et ouest de la capitale, les élèves rencontrés donnaient plutôt une impression positive de l’ensemble de ce test durant les quatre jours passés.

«La surveillance était rigoureuse. Mais nous avons bien passé nos examens», a indiqué un finaliste.

Après ces épreuves, certains finalistes ont indiqué que le mieux serait de retourner à la maison, après la mise en garde du commissaire provincial de la police nationale congolaise (PNC) à Kinshasa, le général Célestin Kanyama, contre tout débordement ou actes susceptibles de troubler l’ordre public.

Le général Célestin Kanyama a également mis en garde tout artiste musicien qui oserait inviter les élèves en uniforme dans un quelconque concert de musique.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner