L'activisme des groupes armés rend difficile la vie des habitants de Lubero

La multiplicité des groupes armés rend difficile la vie des habitants de plusieurs  villages du territoire de Lubero (Nord-Kivu), déplore la Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH).

Le secrétaire exécutif de cette organisation, Olivier Kinzandu l’a dit mercredi 5 juillet, à Lubero-centre :

«La situation en territoire de Lubero est un peu confuse. Il y a des groupes rebelles qui sont nés un peu partout».

Il a rappelé l’incursion, mardi dernier, des miliciens Maï-Maï Mazembe dans le village Kipese, où les activités du marché ont été suspendues.

Cette panique s'est généralisée dans tout le territoire de Lubero, où des magasins ont été fermés, et les activités paralysées à la suite des rumeurs qui faisaient état de l’avancée de ces rebelles vers Lubero-centre.

A (re) Lire: Lubero: des miliciens imposent aux habitants de s’enrôler une deuxième fois à Walikale

Le CRDH a également appelé les autorités provinciales du Nord-Kivu à rétablir la sécurité dans le territoire de Lubero.

Cette ONG souhaite que les miliciens soient capturés et traduits devant les juridictions compétentes pour qu’ils répondent de leurs actes.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (178)
Ebola (60)
FARDC (52)
Beni (36)
Kinshasa (34)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
Yumbi (25)
Sécurité (25)
élection (25)
Corruption (23)
Unpc (23)
UDPS (22)
Linafoot (22)
Caf (21)