L’Avenir : «Diplomatie: les coulisses des dernières victoires de la RDC»

La participation de la RDC au 29e sommet de l’Union Africaine (UA) est l’un des sujets qui alimentent les commentaires des journaux parus jeudi 6 juillet à Kinshasa.
 
Au cours de ces assises, la diplomatie congolaise a démontré sa capacité de persuasion, note L’Avenir qui, revenant sur les conclusions de ce sommet,  fait savoir que les pays africains ont pour la plupart condamné les ingérences intempestives dans les affaires de la RDC, notamment les condamnations injustement infligées de façon unilatérale à certaines autorités congolaises.
 
Le journal pense que ces conclusions représentent une nouvelle victoire  de la RDC face à la Belgique dont les représentants à Genève ont échoué à  entraîner le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à condamner la RDC et à ouvrir une enquête internationale sur les violences au Kasaï.
 
Face à ce qu’il considère comme des échecs à répétition de la Belgique devant la diplomatie congolaise, le quotidien soutient que le temps où le Congo pouvait se mettre à genou devant son ancienne puissance coloniale est révolu.
 
Le Phare qui analyse ces conclusions parle d’une victoire sur le papier. Sur le terrain, la RDC comme l’Afrique, n’a toujours pas rompu d’avec sa politique de la main tendue vers l’Europe en ce qui concerne le financement de ses projets de développement, constate le quotidien.

Le journal relève le fait qu’au lieu de prendre le chemin de Kinshasa après la clôture du 29e sommet de l’UA, le chef de la diplomatie congolaise She Okitundu a préféré prendre la direction de Bruxelles, le siège de l’Union Européenne.  
 
Sa mission a consisté à plaider pour une assistance structurelle et humanitaire de l’Union européenne à l’Etat congolais, précise le tabloïd.
 
Si l’on en croit Actualité.cd par contre, le ministre des affaires étrangères congolais s’est rendu à Bruxelles plutôt pour négocier la levée des sanctions qui frappent plusieurs personnalités congolaises.
 
« J’ai dit à Mme Morgherini (Haut représentante de l’UE chargé des affaires étrangères) qu’il ne faut pas sous-estimer la capacité de la RDC à répliquer aux sanctions », a déclaré She Okitundu à l’Issue de son entretien avec la Vice-présidente de la commission européenne, rapporte le site d’information en ligne.

D’après le site d’actualité, le chef de la diplomatie congolaise va poursuivre son marathon visant à obtenir le retrait des sanctions infligées aux autorités congolaises jusqu’aux Etats-Unis.
 
Pourtant, les Etats-Unis ne sont pas prêts à relâcher la pression exercée sur les autorités congolaises pour obtenir de la part du pouvoir en place à Kinshasa des gages évidents en ce qui concerne la tenue d’élections libres, transparentes et démocratiques, croit savoir Le Potentiel.
 
Et pour s’en convaincre, le journal rapporte que le jour où la RDC célébrait les 57 ans de son indépendance,  le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, a dans un communiqué fait notamment  état de son «désir de voir la RDC raffermir sa démocratie par une alternance démocratique au sommet de l’Etat».
 
Un communiqué qui sonne comme un durcissement de ton de Washington face à Kinshasa qui tente par tous les moyens de torpiller le processus électoral, pense le quotidien.
 
Dans un tout autre registre, La Prospérité  rapporte qu’à l’issue de leur conclave, la plateforme politique l’Alternance pour la République (AR) exige l’enrôlement au Grand Kasaï et les élections en 2017.
 
Pour cette plateforme politique membre du Rassemblement/Limete, il faut absolument que les élections soient organisées au plus tard au mois de décembre 2017 tel que le veut l’esprit et la lettre de l’accord politique de la Saint Sylvestre et qu’aucun congolais dont ceux du Kasaï, ne souffre d’une quelconque exclusion, écrit le quotidien dans ses colonnes.  
 Au terme de ce conclave, les partis politiques membres de l’AR ont également réaffirmé leur soutien à la candidature de l’ancien gouverneur de l’ex-province du Katanga, Moïse Katumbi, à l’élection présidentielle à venir.
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner