RDC : 2 millions de déplacés internes comptabilisés aux Kasaï et Tanganyika

Deux millions de déplacés sont récences dans les provinces du Tanganyika et du Kasaï, a révélé une mission conjointe Programme alimentaire mondial (PAM)-Organisation des Nations pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

« C’est inouï. C’est bouleversant. C’est une population énorme. Pour nous qui vivons en RDC, c’est comme si tout le Maniema devrait fuir. La situation est sombre », s’alarme le représentant intérimaire de la FAO, Alexis Bonte, à l’issue de cette mission. Elle a eu pour but de se rendre compte de la situation sur le terrain et envisager des actions humanitaires d’urgence.

Avec environ 2 millions de déplacés internes, la situation humanitaire dans le Grand Kasaï et le Tanganyika est sombre, regrette Alexis Bonte.

Il se réjouit tout de même que l’espoir que garde la population pour voir leur situation s’améliorer.

« A Kalemie, dans le camp de déplacés, on a eu la chance de rencontrer le chef Kalunga qui nous a promis – et qui l’a fait d’ailleurs – de donner accès à des terres qui ont été transformés en champs de maraichage. On a vu des enfants et des femmes avec des sourires», dit-il.

A Tshikapa, poursuit-il, environ deux cents enfants et femmes blessés à la machette sont dans un centre de santé.

« On est encore intervenu avec des intrants agricoles, des semences et des outils et des ONG ont trouvé [pour ces personnes] une vingtaine d’hectares en bordures du fleuve », indique-t-il.
 
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner