Nord-Kivu: le gouvernement autorise la commercialisation de 400 tonnes de cassitérite

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu a autorisé la commercialisation de près 400 tonnes de cassitérite saisies depuis une année dans le territoire de Walikale.

Il a pris cette décision mercredi 5 juillet après un travail d’étiquetage mené par la Commission nationale de lutte contre la fraude minière qui a identifié les propriétaires et l’origine de ces  minerais.

Les membres de cette commission ont constaté que ces minerais provenaient du site minier de Bisie, octroyé par le gouvernement à la compagnie Alpha mine. Les minerais ont ensuite été pesés puis étiquetés.

A (re) Lire: Kisangani: sensibilisation sur le nouveau certificat de traçabilité des minerais

Les négociants disent avoir perdu beaucoup d’argent à cause de la saisie de ces minerais pendant une année.

Pour sa part, le ministre  provincial des Mines du Nord-Kivu, Enselme Kitakya,  a demandé aux négociants miniers de travailler désormais dans la légalité.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner