Le respect de l’hygiène publique

Certains citoyens congolais font leurs petits besoins n’importe où sans pour autant se gêner. Les murs et les arbres qui longent certaines grandes artères sont arrosées d’urine à longueur de journées. La mention « Epekisami kosuba awa » [Il est interdit d’uriner ici] est visible sur bon nombre des clôtures des parcelles de Kinshasa. Une interdiction souvent ignorée par les pisseurs de rue. Certains se permettent même de déféquer dans la nature.

Jody Nkashama discute de ce sujet avec Docteur Mavard Kwengani, directeur du Service national de l’hygiène.

/sites/default/files/2017-07/080717-engagementpisseurs-00.mp3site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ceni (114)
Elections (81)
FARDC (49)
Police (49)
Kasaï (44)
Monusco (38)
élection (37)
CNSA (35)
Kananga (34)
Kinshasa (33)
Grève (26)
gouverneur (25)
Léopards (24)
Beni (23)