Goma: 53 militants de la LUCHA libérés

Les 53 membres du mouvement citoyen LUCHA arrêtés lundi suite à leur manifestation publique à Goma ont été relâchés mardi 1er août après-midi. Au cahot de la police congolaise de « Kahembe », où ils étaient incarcérés, il reste encore cinq autres militants sous les verrous. «Ils n’ont pas été libérés pour des raisons propres à la police», indique Gislain Muhiwa de LUCHA, qui demande leur libération sans condition.

Ces jeunes, une fois sortie du cachot, ont eu des encouragements de la population le long de l’artère principale de Goma, où ils passaient en scandant des chants de la démocratie et liberté.

Les manifestations, prévues lundi dans quelques grandes villes de la RDC par les organisations de la société civile et les mouvements citoyens, avaient été dispersées ou interdites par la police. Selon les organisateurs, l’objectif de ces marches était de réclamer la tenue des élections cette année.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner