Tanganyika : la situation sécuritaire est inquiétante, décrie le Rassemblement

La situation sécuritaire dans la province du Tanganyika est inquiétante, décrie la coordination du Rassemblement des forces sociales et politiques acquises au changement, lors d’un point de presse qui s’est tenu, samedi 5 août à la permanente de l’Union nationale des démocrates fédéralistes (UNADEF) à Kalemie.

Cette plateforme dénonce la résurgence du conflit intercommunautaire, et la criminalité en milieu urbain ainsi que les tracasseries administratives.

«Le Rassemblement constate avec regret l’exacerbation des conflits, notamment dans le territoire de Kalemie et  celui de Moba. Le Rassemblement fustige par ailleurs la déclaration tendancieuse de l’autorité provinciale visant à minimiser ou à réfuter les dégâts», a affirmé le président interfédéral de l’UNADEF et porte-parole du Rassop, Alexis Katempa.

Pour le Rassemblement, les derniers incidents survenus en juillet dernier dans le territoire de Moba ont causé la mort de 26 personnes.

«Il se fait constater malheureusement, dans la ville de Kalemie, chaque jour qui passe, des cas de braquage, des vols à main armée, des patrouilles parallèles par des personnes non habilitées à sécuriser la population. Cela prouve à suffisance la déliquescence de l’Etat», a codamné Alexis Katempa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner