Violences à Kinshasa : la police présente une trentaine de présumés bandits

Trente et une personnes, dont trois femmes, ont été présentées, mercredi 9 août, comme des présumés assaillants des violences survenues lundi dernier. Selon la Police nationale congolaise (PNC), ces personnes sont des adeptes de Bundu dia Mayala. Elles sont accusées d’avoir perpétré des violences lundi dernier, à Kinshasa et dans le Kongo central, faisant une dizaine de morts.

Ces personnes ont été interpellées à Kinshasa, Matadi et Boma dans le la province de Kongo Central, précise la PNC.

Selon la police, c’est sous le coup de 9 heures du lundi que de manière synchronisée, ces troupes de BDK ont attaqué les signes du pouvoir dans la capitale.

«Après les éléments préliminaires des enquêtes, il ressort que pour la ville de Kinshasa, les assaillants progressaient sur trois axes. Premier axe, les assaillants interpellés au niveau de l’UPN avaient pour objectif de prendre le contrôle du centre d’émission de Binza Pigeon. Deuxième axe, les assaillants interpellés au niveau de Selembao et Bumbu avaient pour objectif d’investir le siège de la radiotélévision nationale congolaise (RTNC), dans le but de faire une déclaration de prise de pouvoir. Troisième axe, les assaillants interpellés au niveau de Ste Thérèse à Ndjili et Kimbanseke avaient pour objectif d’investir l’aéroport international de Ndjili», renseigne le colonel Pierrot Mwanamputu, porte-parole de la PNC.

19 morts

Le colonel Pierrot Mwanamputu a indiqué que 19 personnes ont été tuées lors de ces violences.

«Dans l’ensemble, pour la ville de Kinshasa et la province de Kongo Central, il a été enregistré le bilan provisoire de 19 tués, 7 blessés et 31 interpellés que voici, qui, après interrogatoire ont reconnu avoir effectivement participé à ce mouvement insurrectionnel», affirme-t-il.

Parmi les tués, deux officiers de la police nationale, un major et un capitaine. 12 assaillants tués à Kinshasa, 2 à Matadi et 3 à Moanda.

La police nationale a promis de déférer les assaillants devant les juridictions compétentes après la clôture de leurs auditions.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (102)
Elections (90)
Ebola (86)
élection (47)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)