Sud-Kivu : les policiers appelés à «un minimum de respect envers la population»

Le commissaire provincial de la Police nationale congolaise (PNC) du Sud-Kivu, le général Louis Segond Karawa, appelle tous ses hommes à cultiver «un minimum de respect envers la population.» Il l’a déclaré, vendredi 24 août, lors de la première parade générale, au stade de la concorde de Kadutu à Bukavu.

Il s’insurge contre toute sorte des abus commis par des policiers, entre autres des tracasseries de la population, observées à longueur des journées sur les routes.

«La police n’est pas une police de brutalité. Quand on arrête des paisibles citoyens dans nos commissariats, ils vivent des choses impossibles», déplore le général Louis Segond Karawa.

Il menace de radiation tous les policiers qui ne vont pas se conformer à cet appel.

«Quand vous, policiers, vous vous rendez compte que ce que vous faites n’est pas bien, faites de votre mieux pour changer, dans les 100 jours qui suivent. Sinon, je vais prendre des mesures appropriées. Si vous ne travaillez pas bien, vous allez perdre votre poste», a averti le général Louis Segond Karawa.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (168)
Ebola (62)
FARDC (49)
Ceni (31)
Kinshasa (29)
Beni (29)
FCC (29)
Unpc (26)
UDPS (25)
Corruption (24)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (20)
Goma (20)
Yumbi (19)