Ituri: la population lapide un militaire qui a fusillé un enfant à Nyandura


Les habitants de Nyandura, un village situé à près de 400 km au nord de Bunia (Ituri) ont tué un militaire à coups de pierre et bâtons, lundi 11 septembre dans la soirée. Ce soldat était accusé d’avoir tué par balles un enfant de douze ans, rapportent des sources locales à Radio Okapi.

Un responsable de la police dans la région, qui a requis l’anonymat, rapporte que cet enfant était monté sur un arbre pour cueillir des fruits. Quelques instants après, avait surgi ce soldat congolais, muni d’une arme à feu.

A en croire des témoins, ce soldat pratique aussi la chasse. Soudain, il a tiré à bout portant sur cet enfant qui était encore perché sur l’arbre.
Il l’aurait confondu à un gibier, estiment les mêmes sources. La victime a succombé à ses blessures sur le champ.

Pris de colère, des habitants ont pourchassé ce soldat jusqu’à le saisir. Un acteur de la société civile, qui confirme l’information, ajoute qu’il a ensuite été tué à coups des pierres et bâtons.

Le corps du militaire gisait encore au sol sur le lieu du crime jusque mardi 12 septembre le matin, alors que la famille de l’enfant a récupéré son corps.
Des sources de la police indiquent que le commandant bataillon des FARDC d’Ariwara, accompagné d’un inspecteur judiciaire, s’est rendu sur place pour récupérer le corps du militaire.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner