Tanganyika : des avocats formés sur la protection des victimes et témoins de violences sexuelles

Une quarantaine d’avocats et membres de la société civile suivent-depuis mardi 12 septembre à Kalemie dans la province du Tanganyika-une  formation sur la protection des victimes et des témoins de violences sexuelles en zone de conflits armés. Selon les organisateurs de cet atelier, cette formation se déroule dans un contexte de l’aggravation de violences sexuelles dans le Tanganyika.

Selon les chiffres du Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’homme (BCNUDH), 154 cas de violences sexuelles ont été documentés dans cette province depuis le mois de janvier 2017.

«29 hommes et 125 femmes ont été victimes de violences sexuelles. 94% de ces violations sont attribués aux miliciens et groupes armés ; donc, 121 aux miliciens twa et 10 aux miliciens bantous. En outre, conformément aux cas documentés pour la section de protection de l’enfant de la MONUSCO, 16 enfants ont été victimes de viols et autres violences sexuelles », a déploré Mme Suzanne Goelles du bureau du BCNUDH.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (149)
Ceni (115)
Elections (82)
FARDC (52)
Police (49)
Kasaï (45)
Monusco (38)
CNSA (37)
élection (37)
Kinshasa (34)
Kananga (32)
Beni (28)
Grève (27)
gouverneur (25)
Léopards (24)
Onu (23)