Forum des As : « Réunion RDC-ONU : Rien à signaler!»

Les journaux parus jeudi 21 septembre à Kinshasa commentent notamment les conclusions de la réunion à huis clos sur la RDC qui s’est tenue mercredi 20 septembre en marge du 72eme assemblée générale de l’ONU à New York.

Selon Forum des As, il ne s’est aucunement agi d’une quelconque possibilité d’un troisième dialogue sous l’égide de l’ONU, sous initiative française, contrairement aux supputations sur cette réunion.

Les participants ayant pris la parole ont par contre renouvelé leur attachement à l’Accord du 31 décembre 2016, quoique certaines difficultés sur son implémentation aient été reconnues à cause notamment des difficultés techniques et sécuritaires et le refus de certaines forces politiques de le rejoindre, rapporte le journal.

De l’avis du quotidien, cette réunion que beaucoup pensaient cruciale n’a finalement été qu’une rencontre « informelle »,  « banale » et « sans répercussion sur le cours des événements ».

Un point de vue que ne partage pas Le Phare, qui indique qu’au terme de cette rencontre, des délégués des Nations unies, de l’Union européenne, de l’Union africaine, de la SADC ont unanimement reconnu l’impératif de l’organisation des élections présidentielle et législatives « dans un bref délai », conformément à l’esprit et à la lettre de la Résolution 2348 du Conseil de Sécurité.

Cela sous-entend, précise le journal, que le Chef de l’Etat actuellement en fonctions reste à son poste jusqu’à la passation des pouvoirs avec son successeur, à sortir des urnes. Commentant les conclusions de cette réunion,  le quotidien estime que les Nations unies ne sont pas allées dans le sens de la requête des délégués du Rassemblement qui ont exigé l’ouverture d’une période de transition sans Kabila.

Le Potentiel pense plutôt cette hypothèse d’une transition sans le président Kabila gagne de plus en plus du terrain. Le Journal rapporte qu’au moment où les Etats membres des Nations unies tiennent leur Assemblée nationale à New-York (Etats-Unis), Human Rights Watch a lancé un appel en vue de pousser la communauté internationale à s’inscrire dans la vision d’une transition sans Kabila.

Dans un communiqué, l’ONG HRW a invité « les dirigeants du monde entier réunis à New York cette semaine d’exprimer leur soutien à un Congo démocratique et appeler Kabila à se retirer en vue d’une transition citoyenne».

Pourtant, L’Avenir rapporte que « l’opposition Katumbiste », qui s’est invitée à New York, n’a pas eu gain de cause. Le journal note qu’au cours de cette rencontre, la bonne foi de la RDC de conduire le pays à l’organisation des élections apaisées n’a pas été mise en doute.

Le quotidien appelle les opposants à retourner dans leur pays d’origine afin de se préparer aux élections au lieu, écrit le tabloïd,  « de perdre en moyens et en crédibilité à l’étranger ».

Dans un autre registre, La Prospérité renseigne que plusieurs jeunes se sont mobilisés mercredi devant le bâtiment du ministère des Affaires étrangères pour dire non à la décision d’invalider les passeports semi-biométriques.

Banderoles et affiches en mains, ils évoquent le faible pouvoir d’achat des Congolais et dénonce le fait de soumettre la population à une dépense double, quand il faut retirer de la circulation, un passeport en cours de validité, peut-on lire dans les colonnes du quotidien.

A en croire le journal, certains manifestants parmi lesquels le rappeur Lexxus Legal et un journaliste de Numerica TV ont été interpelé par la police.

Ils ont finalement été libérés quelques heures après, renseigne pour sa part Cas-Info.ca, qui précise que la manifestation a été organisée par les militants de la LUCHA. Dans une interview accordée à ce site d’information, le chargé de la communication de ce mouvement citoyen se dit satisfait et promet d’autres manifestations.
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner